Centre de téléchargement

  • Etats financiers
    37 pages
  • Rapport annuel
    45 pages

L'ECA en 2018

Le projet a pu démarrer et la creuse a commencé début 2018. La pose de la première pierre le 18 septembre a constitué un jalon important dans l’avancement du projet. Une belle cérémonie a eu lieu sur place en présence de deux Conseillères d’Etat et du Président du Grand Conseil.

Rappelons que le nouveau siège est destiné à accueillir début 2021 toutes les activités de l’ECA sur le site de la Grangette, quartier de la Blécherette à Lausanne. Fait unique en Suisse, il regroupera également sur un même lieu les trois centrales d’urgence – 118, 117, 144 –, ainsi que le poste de commandement de l’Etat-major cantonal de conduite (EMCC) et de la Protection civile vaudoise.

Le coût de la construction est devisé à 125 millions de francs suisses pour un volume de 123’500 m3.

Le nombre d’employés actifs est resté stable durant l’exercice sous revue, à un niveau comparable à l’année précédente avec une quasi-égalité hommes/femmes:

  • Nombre de collaborateurs-trices au 31.12.2018: 297 dont 9 apprenti-e-s et 1 stagiaire maturité commerciale
  • Femmes: 144
  • Hommes: 153
  • Age moyen: 43,8 ans
  • Ancienneté moyenne: 9,46 ans

Le personnel en formation (apprentis, stagiaires) représente près de 3,4 % de l’effectif total. La politique de formation des jeunes est essentielle à l’ECA pour assurer la relève et pouvoir continuer à garantir ses missions au service de la collectivité. L’Etablissement met tout en œuvre pour offrir un cadre de travail intéressant et motivant, propice à la valorisation et au développement des compétences, tout en respectant l’individu dans sa santé. Il porte une grande attention à ses collaboratrices et collaborateurs en termes de bien-être et d’épanouissement. Aussi, il a notamment réservé 1,5 % de la masse salariale à la formation de son personnel.

Soucieux de préserver la santé au travail de ses collaboratrices et collaborateurs, l’ECA a mis sur pied une campagne «Efficacité et bienveillance au travail – prévention du stress et burn out». Cette démarche s’inscrit dans le programme des actions de prévention et de promotion de la santé dans un contexte d’évolutions importantes engagées dans l’entreprise. La campagne, débutée en septembre 2018, se déroulera sur une période de 2 ans durant lesquels des conférences et ateliers de sensibilisation pour tous, ou encore des formations spécifiques pour les managers, sont proposés. Pour garantir le succès de cette campagne, l’Etablissement s’est adjoint les services de partenaires spécialisés.